ÉDITO | Roberto Martinez, la dernière danse

C’était peut-être le dernier rendez-vous de la génération dorée de la Belgique, même si la plupart des joueurs, parmi les anciens, ont déjà annoncé leur volonté de poursuivre avec les Diables rouges.

Frédéric Bleus
 Roberto Martinez et les Diables rouges ne vont plus dans la même direction, leurs chemins se séparent.
Roberto Martinez et les Diables rouges ne vont plus dans la même direction, leurs chemins se séparent. ©Photo News

La sortie, et cette élimination dès la phase de poules, est tout de même frustrante, voire moche, osons le mot. L’aventure a été belle, pour un temps au moins, avec Roberto Martinez qui a, lui, annoncé son départ de son poste de sélectionneur. Éliminés de la Coupe du monde avec un seul but marqué, une première dans l’histoire de la Belgique en Coupe du monde, les Diables vont quitter Doha ce vendredi après-midi avec des regrets pleins les valises.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...