Quelles leçons du 22 mars 2016 ?

Ce serait trop simple de résumer l’attaque – qui a coûté la vie à un policier et où son collègue a été blessé – à un acte terroriste.  Le passé de Yassine Mahi est pourtant suffisamment édifiant pour conclure qu’il s’agit d’un islamiste radicalisé. Il l’a d’ailleurs confirmé en invoquant Allah lors de son attaque. 

Emmanuel Huet
Personnel EdA - Emmanuel Huet   © EdA - Jacques Duchateau
Personnel EdA - Emmanuel Huet © EdA - Jacques Duchateau ©© EdA - Jacques Duchateau

A-t-il préalablement fait allégeance à un groupe terroriste, avait-il préparé son acte ou bien s’agit-il d’un acte démentiel ? L’individu s’était présenté le matin même au commissariat d’Evere en pleine détresse psychologique. S’il se confirme qu’il n’était pas responsable de ses actes au moment de l’attaque, il pourrait très bien être interné sans avoir à répondre de ses actes devant un jury d’assises.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.