Un manoir en toile de fond

« La prison c’est très dur, très difficile (...) C’est un enfer d’être là, on n’arrive pas à dormir, jusqu’à deux heures du matin ça hurle, ça tape. Pour un homme de mon âge ou n’importe qui c’est difficile » : Patrick Balkany est sorti de prison hier. Patrick Balkany n’est pas n’importe qui. Ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), l’homme pratique plus le caviar-champagne que le chips-coca.

Albert Jallet
Un manoir en toile de fond

S’il s’est retrouvé derrière les barreaux c’est pour sa pratique experte de la fraude et du blanchiment d’argent. L’addition: 3 ans d’emprisonnement pour la première et 5 ans pour la seconde. Avec un rabiot de 5 millions d’euros pour solder les comptes.