Le CP a-t-il tiré une balle dans le pied de Faimes ?

Un match mardi fort de prolongations et d’une séance de tirs aux buts qu’on sait toujours délicate pour les nerfs ; une autre rencontre jeudi pour lancer ce tour final ; une troisième joute dimanche pour la grande finale qui se jouerait, du coup, à Faimes. Si l’Etoile va au bout de ce tour final liégeois, c’est qu’elle aura non seulement puisé dans ses réserves avec… 46 matchs joués, mais aussi brillé dans le ciel hesbignon comme jamais. Premier club de P1 dans la hiérarchie depuis mardi soir, Faimes partirait clairement avec un désavantage face aux Luxembourgeois dans le tour final interprovincial. Les Luxembourgeois, dont la finale opposera Meix à Longlier ce dimanche, ont eu un programme plus étalé pour arriver à l’interprovincial avec un championnat régulier fini le 1er mai, déjà. Ce qui, s’agissant d’amateurs, est toujours préférable. D’aucuns vont dès lors penser que si le CP Liège voulait donner une vraie chance à son représentant liégeois de s’extirper de ce long combat de fin de saison, il lui a quelque peu tiré une balle dans le pied. D’autres lui reprocheront d’avoir reporté l’une ou l’autre journée en hiver, allongeant ainsi la saison. Notre province fut d’ailleurs la dernière (ex aequo avec le Hainaut) à boucler sa saison régulière. Mais sans doute le CP a-t-il fait ce qu’il a pu, un peu comme Faimes mardi. Puis, ce n’est pas bien grave, car Faimes a son Étoile (forcément) et sa patte de lapin, pardon de Pigeon. Et un Pigeon, tout le monde le sait, ça vole loin. Très loin, plus loin que le Luxembourgeois ou le Namurois.    

La Rédaction de L'Avenir
Le CP a-t-il tiré une balle dans le pied de Faimes ?