L’UE vaccinée contre la discorde ?

D’une certaine façon, la pandémie a « testé » la solidarité et la créativité de l’Union européenne. Voilà qu’à présent, le pétrole et le gaz russes la mettent – littéralement – à l’épreuve du feu.

La Rédaction de L'Avenir
L’UE vaccinée contre la discorde ?

Le sixième paquet de sanction proposé par la Commission européenne doit certes encore être avalisé par les États membres, il n’empêche qu’il est déjà sur la table et qu’il inclut un embargo sur le pétrole russe. Ce n’est pas rien: 25% de cet hydrocarbure brûlé en Europe provient de Russie et, pour ne rien arranger, cette part varie fortement d’un État membre à l’autre.