Intense en haut et en bas

Meix avait-il préparé les bouteilles de champagne ce dimanche ? Sans doute pas. Mais au moment d’entamer le duel face à Freylange, Libramont était mené à Florenville. Et un succès des Méchois combiné à un revers libramontois offrait le titre aux hommes de Philippe Petit. 90 minutes plus tard, la course pour la première était relancée. Les Méchois, chassés depuis des semaines, semblent avoir perdu la sérénité. Et retrouveront sur leur route samedi le FC Arlon qui semble avoir trouvé sa vitesse de croisière s’érigeant un sérieux favori du tour final de P1. Surtout si Macalli carbure à ce rythme. Des Arlonais qui affronteront aussi Libramont, lors de la dernière journée. Dans le même temps, le derby Meix-Ethe, le 1er  mai, risque de sentir la poudre puisque les Cassidjes n’arrivent pas à sortir de l’ornière (3 sur 18). S’ils ont quinze jours pour préparer le duel face à Saint-Mard, ils seront attentifs au sort de Bastogne et Aubange lors du week-end pascal.

La Rédaction de L'Avenir
Intense en haut et en bas

Pour toutes ces formations du bas de tableau, le partage d’Oppagne ne rassure pas, laissant l’épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes.