Qu’importe la couleur du réseau

La fusion des réseaux: s’il y a bien un tabou qui hante notre enseignement, c’est celui-ci. Régulièrement, cette idée rejaillit.

Qu’importe la couleur du réseau

Mais elle ne fait jamais long feu: du fait de l’impuissance financière d’une Fédération Wallonie-Bruxelles chaque année plus exsangue que la précédente; du fait, aussi, de rivalités idéologiques qui tirent leurs racines bien avant le siècle dernier.