Édito | Le droit à une meilleure connexion entre vie privée et vie professionnelle, voire à une déconnexion totale

L’initiative de ce patron arlonais est tout à son honneur.

Benoît Robaye
Édito | Le droit à une meilleure connexion entre vie privée et vie professionnelle, voire à une déconnexion totale
«Les gens n’ont pas besoin d’avoir un chef constamment sur leur dos». ©Alliance - stock.adobe.com

David Gavroy est à la tête d’une quarantaine d’employés et de quatre sociétés. L’entrepreneur arlonais a fait parler de lui dans nos colonnes, ce jeudi matin, pour son approche particulièrement souple dans la gestion de ses collaborateurs. Tellement souple qu’il leur laisse la main libre sur leurs horaires!