Pour les profs, " trop is te veel "

Cela faisait dix ans, pratiquement onze, que les enseignants n’avaient plus activé le plus puissant des leviers d’action de la cause syndicale.

Pour les profs, " trop is te veel "

Certes, il y avait eu quelques mouvements de mauvaise humeur, voire même de mécontentement à l'heure de rediscuter des pensions. Mais pour la première fois depuis 2011, leurs syndicats, en front commun, ont décrété une journée de grève généralisée à l'ensemble des écoles de Wallonie et de Bruxelles. C'est dire si la situation dans laquelle ils se trouvent aujourd'hui leur semble compliquée. À cause du Covid? "Oui, mais pas que", clament-ils. Et de fait. Il faut pouvoir reconnaître que, depuis le début de la crise, les enseignants trinquent. Et plutôt sévèrement.