Johnson, le fiasco anglais

L’heure n’est plus à la fête pour Boris Johnson. S’il restera dans les annales comme le Premier ministre britannique ayant validé le Brexit, il fait en effet désormais face à une énorme défiance, y compris au sein de son propre parti.

Johnson, le fiasco anglais
©© EdA - Jacques Duchateau

À tel point qu’une démission semble de plus en plus inéluctable, et le sera dans tous les cas s’il est destitué en tant que dirigeant des Tories, comme le fut Theresa May avant lui en 2019.