Alexander De Croo, Vincent Kompany et le patron d’Orange dans le même Presse-Citron

Premier ministre d’un monde parallèle

Alexander De Croo, Vincent Kompany et le patron d’Orange dans le même Presse-Citron
Alexander De Croo, un premier ministre qui ne semble plus à la hauteur des événements. ©BELGA

Je n'ai rien de personnel contre notre Premier ministre Alexander De Croo, mais je me demande s'il n'est pas un peu dépassé. En permanence exposé au Covid, puis testé (mais ça va, "il se sent très bien "), et alors que le virus est en pleine bourre, il semble évoluer dans un monde parallèle, genre pays de Oui-Oui, où rien ne doit être obligatoire, où nulle liberté ne doit être brimée. Le Codeco "de secours" convoqué vendredi matin ne change rien à l'impression falote qu'il donne. Si un tsunami marin menaçait la Belgique, il recommanderait sans doute de fermer les fenêtres et d'apprendre à nager… sans obligation bien évidemment.