Maurille et ses clients abandonnés

Il est difficile d’écrire que l’ouverture des six premiers distributeurs automatiques de billets neutres est une évolution positive pour les habitants de nos régions.

Maurille et ses clients abandonnés

Dans un sens, on ne peut que saluer toute initiative permettant de garantir à chaque citoyen l’accès à un service universel. Face à la lente désertification – par les banques notamment – de certaines de nos contrées, cette alternative promettant un accès à un point cash à moins de 5 km du domicile pour 95% de Belges apparaît, certes, comme plutôt positif. Mais d’un autre côté, comment ne pas se montrer inquiet face à l’inévitable séquelle que représentera, à court ou moyen terme, la disparition d’une large part des distributeurs actuellement en place?