Julos, simplement

Quel pied de nez. Chantre de son terroir, Julos Beaucarne a tiré sa révérence samedi soir, en pleines fêtes de Wallonie.

Julos, simplement
©EdA - Jacques Duchateau

Des festivités déjà en berne, diluées sous la chape de l’épidémie de coronavirus, verrouillées par le Covid Safe Ticket. C’était sans nul doute les fêtes les plus ternes qu’ait connues depuis belle lurette la capitale wallonne. Comme si ce rendez-vous de septembre portait, sans le savoir, le deuil de l’indiscipliné poète.