ÉDITO | Codeco: l’effort et les lauriers

C’est une agaçante antinomie qu’on a pu remarquer en marge du comité de concertation ce vendredi.

Jean-Christophe Herminaire
ÉDITO | Codeco: l’effort et les lauriers
- ©Photo News

D’un côté, alors que tous les voyants de la crise sanitaire sont passés au vert, que les contaminations ont fortement diminué, que les hôpitaux peuvent enfin oublier les malades du Covid pour se concentrer sur d’autres souffrances, que les activités reprennent peu à peu figure normale, que les citoyens se remettent à sourire et à voyager, le gouvernement peut se jeter des fleurs. Et vanter les mérites d’une campagne de vaccination qui, cette fois, place la Belgique en «référence mondiale» positive.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...