Grève virale

Une grève en pleine crise sanitaire? Insensé! hurle le patronat pour qui ce n’est absolument pas le moment de rajouter une crise à la crise.

Grève virale

Outre que l’on n’a pas retrouvé dans nos archives une grève dont le monde patronal jugeait le timing opportun, une question mérite d’être posée: pourquoi donc un virus, aussi virulent soit-il, devrait-il contraindre les travailleurs à remettre au fourreau la seule arme dont ils disposent pour faire pression sur des négociations qui se jouent maintenant et engagent leur futur? Car c’est bien là tout l’enjeu de cette grève. C’est aujourd’hui que se décide ce que seront demain les salaires – notamment ceux des catégories de travailleurs qui souffrent le plus de la crise sanitaire -, les aménagements de fin de carrière ou encore les conditions de travail. Bref, ce que seront les conditions de travail dans le monde d’après.