Pour l’histoire ?

Y a-t-il un quelconque sens à destituer un président des États-Unis sorti de fonction? Le procès de Donald Trump, qui s’est ouvert ce mardi au Sénat, à Washington, ne relève pas, en dépit des apparences, du surréalisme à la belge.

Pour l’histoire ?
©© EdA - Jacques Duchateau

La première question posée, sur la constitutionnalité des poursuites, a fait l’objet de débats pointus, aux États-Unis. Car, au moment des faits, l’ancien président était en fonction. Et sa destitution peut être légitime, même s’il a perdu le pouvoir depuis lors.