Beau nom pour une tempête

Nos régions sont régulièrement soumises à des tempêtes qui portent chaque fois un nom différent. Aujourd’hui place à Élia, qui souffle uniquement sur le Hainaut.

Stéphane BONGE
Beau nom pour une tempête
©EdA

Cette tempête devrait durer davantage que quelques jours, et ses effets pourraient marquer profondément le paysage du Hainaut. Bien qu’hypothétiques pour l’instant, les dégâts annoncés provoquent d’ores et déjà l’émoi parmi la population, en tout cas celle résidant sur un axe reliant Avelgem à Courcelles. Ce couloir de 85 km de long pourrait ainsi subir des dégâts irrémédiables, impactant à la fois le cadre de vie, le travail et la santé des habitants qui ont la malchance d’y résider. Élia pourrait ainsi balayer tout ce que ces personnes tenaient pour acquis.