Béart, Polnareff, Lalanne : la théorie d'un complot contre la Chanson française ressurgit

En une seule journée, le clip de Francis Lalanne sur les réfugiés, la camionnette de Michel Polnareff démolie à Bruxelles et le décès de Guy Béart : c'est clair, des forces obscures cherchent à déstabiliser la Chanson française !

Xavier Diskeuve
Béart, Polnareff, Lalanne : la théorie d'un complot contre la Chanson française ressurgit
Béart, Polnareff, Lalanne : la théorie d'un complot pour achever la chanson française ressurgit ©Lal.

Il y avait de nombreux signes avant-coureurs depuis quelques temps et les observateurs étaient inquiets.

Ainsi, la prestation infernale de Lio sur le plateau de Christophe Deborsu, dimanche à RTL.

Ou les déclarations délirantes de Michel Sardou accusant l'état islamique de vouloir étouffer l'Europe via les migrants.

Ou encore la récente présence du rappeur Akhenaton à Namur dans un festival financé par les cotisations des adhérents à la mutuelle socialiste.

Sans parler de la présence de Carla Bruni jouant comme un pied les entraîneuses de football dans un clip promotionnel sur la reconversion professionnelle.

Visiblement, quelqu'un ou quelque chose en veut à la Chanson française et déclenche à un rythme de plus en plus soutenu des mini-catastrophes traumatisantes visant à la déstabiliser et surtout la décrédibiliser.

A qui profite le crime ?

On soupçonne évidemment le lobby impérialiste de la variété internationale anglo-saxonne, soucieux d'éliminer à moyen terme une langue concurrente. A moins que ce ne soit le groupuscule terroriste anti-quotas francophones dans les radios publiques. Ou encore une vendetta d'autonomistes suisses irrités de voir leur pays persister à héberger Johnny Hallyday.

Depuis l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange annonce qu'il va balancer sur Wikileaks 300 000 mails internes de la firme de disques Universal, qui contrôle à 80% le secteur.

Et l'ancien employé indiscret de la CIA Edward Snowden dit avoir "hacké" l'ordinateur de Lorie et mis la main sur des informations "top secrètes" confirmant la probabilité d'un vaste complot visant à "achever" la Chanson française.

Mercredi en tout cas aura été une journée particulièrement noire.

Avec d'abord l'incroyable clip larmoyant et pompier de Francis Lalanne, "Plus jamais ça" sur le drame des réfugiés et qui suscite les quolibets à jet continu sur la toile. Un clip qui rate tellement son objectif que la chanson est depuis ce matin numéro 1 en Hongrie, c'est tout dire !

Avec la camionette endommagée de Michel Polnareff, que les chauffeurs de taxi en colère ont pris pour un véhicule Uber hier à Bruxelles. Abasourdi, l'artiste leur a entonné sur l'air de "la Poupée qui fait non" : "Maiiiis c'est pas possi-i-ble / Ils sont cons cons cons cons cons cons cons !"

Avec enfin le décès à 85 ans de Guy Béart, dernier survivant ou presque d'une génération de "classiques" dont le nom commençait par "B" (Bécaud, Brel, Brassens, Barbara, Bashung...).

A quoi faut-il s'attendre dans les semaines qui viennent ?

D'autres incidents bizarres et perturbants vont-ils survenir? Le complot (s'il existe) va-t-il prendre d'autres formes? Le chanteur de Kyo va-t-il se fouler la cheville sur le podium des Fêtes de Wallonie ? Les Enfoirés vont-ils choisir Pascal Obispo pour écrire leur prochain single ? Le frère de Frédéric François va-t-il représenter la Belgique à l'Eurovision ? Christine & the Queen va-t-elle engager Loïc Nottet comme chorégraphe ? Stromae va-t-il écrire une chanson joyeuse et optimiste ?

Plus que jamais, l'heure est à la vigilance !

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...