Cet été, on pourra faire le tour du Mont-Blanc en voiture électrique !

Il y a 40 ans, ses parents bâtissaient un petit hôtel de 9 chambres à Cogne, dans la vallée d’Aoste. " Aujourd’hui, l’hôtel-chalet Notre Maison compte 30 chambres, dans des bâtiments de petite taille reliés par des tunnels. " Andrea Celesia est un hôtelier entreprenant et idéaliste. Il y a 9 ans, bien avant la crise énergétique, Andréa ouvrait de grands yeux en regardant sa facture énergie. " 80 000 litres de mazout par an, un beau paquet de dollars pour construire des pistes de ski indoor dans des déserts des pays du Golfe ! " D’où l’idée de se tourner vers un autre modèle. Une centrale de gazéification qui produit de l’électricité et de l’eau chaude à partir de bois sans grande valeur, arbres emportés dans des avalanches ou déchets des menuiseries. " Je fais vivre trois entreprises du bois dans la vallée et une vingtaine de personnes grâce à cette filière. "

Nathanaël Jacqmin
Cet été, on pourra faire le tour du  Mont-Blanc en voiture électrique !

Résultat: une indépendance énergétique totale. C’est l’hôtel de plus écologique d’Italie ! "L’été, on produit trop d’eau chaude, même en faisant tourner la centrale au minimum." D’où son idée de créer un petit lac à 37 degrés pour que ses clients puisent se détendre après leurs randos. "C’est sympa et gratuit."

Le projet Green Vallée d’Aoste

"Pour une transition plus écologique, travailler seul dans son coin, même en étant le meilleur, ne sert à rien car cela n’a aucun impact sur l’environnement."

Cet été, on pourra faire le tour du  Mont-Blanc en voiture électrique !

D’où l’idée d’Andrea Celesia d’embarquer dans ses projets d’autres hôteliers de la vallée d’Aoste. "J’ai dû les convaincre que faire de l’écologie, du bio ou du local, ce n’est pas un sacrifice. C’est quelque chose de beau, de positif. Des opportunités."

Ainsi est né le concept "Green Vallée d’Aoste", une expérience complètement inédite qui réinvente le séjour en montagne.

"Au départ, j’ai acheté une voiture électrique que je laissais à la gare de Turin. Les gens arrivaient en train, prenaient la voiture et venaient dans mon hôtel. Elle était louée 40 € la journée, ce qu’un client dépense chaque jour en moyenne pour le carburant de sa voiture."

Aujourd’hui, une quinzaine d’hôtels de la vallée d’Aoste ont suivi Andrea. Et 20 voitures électriques circulent dans la vallée, d’un hôtel à l’autre. "Nous sommes aujourd’hui des partenaires et non des concurrents. Tout bonus pour nos clients qui changent d’hôtel chaque jour, découvrent d’autres régions et trouvent chaque soir le lit et les bornes pour recharger les batteries." Pour compléter cette "Green Experience", différents producteurs locaux proposent aussi aux clients de se rendre chez eux, avec la voiture électrique, pour partager leur savoir-faire.

En été, le projet s’internationalise. De nouvelles petites voitures électriques seront à la disposition des clients à Martigny (Suisse), Chamonix (France) et Aoste (Italie). Avec la possibilité de faire ainsi le tour du massif du Mont-Blanc, en six jours, en franchissant les cols du petit et du grand Saint-Bernard. "On a pris des Fiat 500 cabriolet, car c’est fun en été. La clientèle internationale devrait adorer. Car le Mont-Blanc est connu dans le monde entier."

Toutes les infos sur www.grennevda.com

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...