Congés en 2023 en Belgique: voici comment optimiser vos jours de repos

En posant vos jours de congé au bon moment, vous pouvez bénéficier de “plus longues” périodes de vacances.

La Rédaction de L'Avenir
Quelques conseils pour bien profiter de vos congés en 2023.
Quelques conseils pour bien profiter de vos congés en 2023. ©Pexels - Lisa Fotios

La période des fêtes est pour certains l’occasion de prendre du repos. C'est peut-être déjà le moment de penser à ses congés pour l’année à venir également. En anticipant et posant ses jours de congé au bon moment, il est possible de profiter des week-ends, des “ponts” et des jours fériés pour allonger ses périodes loin du travail.

Congés scolaires en 2023: voici quand tombent les périodes de vacances

Rentabiliser les jours fériés

Tout d’abord, il faut avoir à l’esprit les jours fériés légaux en Belgique pour l’année 2023.

  • Nouvel An : dimanche 1er janvier 2023
  • Lundi de Pâques : lundi 10 avril 2023
  • Fête du Travail : lundi 1er mai 2023
  • Ascension : jeudi 18 mai 2023
  • Lundi de Pentecôte : lundi 29 mai 2023
  • Fête nationale : vendredi 21 juillet 2023
  • Assomption : mardi 15 août 2023
  • Toussaint : mercredi 1er novembre 2023
  • Jour de l’Armistice : samedi 11 novembre 2023
  • Noël : lundi 25 décembre 2023

En ciblant bien, il est possible en 2023 de transformer 29 jours de congé en 71, selon des calculs d’Acerta relayés par Het Nieuwsblad. Voici les différentes possibilités pour faire fructifier ses jours de repos en longues périodes de repos à la maison ou même en vacances.

En janvier

En 2023, le Nouvel An tombe un dimanche. Normalement, les employés peuvent bénéficier d’un jour de remplacement le lendemain, à savoir le 2 janvier. En posant 4 jours de congé (du mardi au vendredi), vous pouvez être en congé du samedi 31 décembre 2022 au dimanche 8 janvier 2023.

Des congés sereins: nos quelques conseils pour profiter un maximum de vos jours de repos

Pâques, 1er mai et Pentecôte

Pâques aussi tombera un lundi en 2023, le 10 avril, au même titre que le lundi 1er mai (fête du travail) et la Pentecôte (lundi 29 mai). En posant à chaque fois 4 jours du mardi au vendredi, vous bénéficierez alors de trois périodes de 9 jours de congé, loin du travail.

L’Armistice

Le jour de l’Armistice tombant le samedi 11 novembre 2023 Les employés à temps plein peuvent bénéficier d’un jour de remplacement pour ce jour. S’il tombe le lundi 13 novembre, prenez 4 jours de congé du mardi 14 au vendredi 17 novembre et vous aurez à nouveau 9 jours chez vous.

Nöel

Que diriez-vous d’une longue période de congé entre les Fêtes en 2023 ? L’an prochain, comme le jour de Noël tombe le lundi 25 en 2023, en prenant 4 jours de congé (du 26 au 29 décembre), vous pourrez à nouveau rester chez vous pendant 9 jours consécutifs.

Les “ponts”

Viennent aussi les ponts de l’Ascension (jeudi 18 mai), du vendredi 21 juillet (fête nationale), du mardi 15 août (Assomption), et de la Toussaint (mercredi 1er novembre) lors desquels vous pouvez obtenir 4, voire 5 jours de congé, en posant 1 ou deux jours.

En Belgique, le minimum légal pour un temps plein est de 20 jours de congé. À ces jours de congé légaux s’ajoutent, en moyenne, 6 jours de congé extra-légaux et 8 jours de récupération du temps de travail, selon Partena.

Libre à vous de choisir quand poser vos jours de repos, mais voici déjà quelques pistes…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...