Pourquoi a-t-on le nez qui coule quand il fait froid ?

Ça y est, c’est la période où les reniflements et éternuements se multiplient autour de nous. Mais pourquoi nos narines se transforment-elles parfois en véritables cascades ?

Caroline Beauvois
Pourquoi a-t-on le nez qui coule quand il fait froid ?
©Photo News

"Mouche-toi, ton nez coule." Si le conseil se fait un peu plus discret avec l’âge, dès l’enfance on apprend à se moucher proprement pour éviter d’avoir "la goutte" – ou plus – au nez. C’est que ce dernier en fait souvent des siennes, qu’on soit malade ou non. Mais d’où vient exactement ce liquide et pourquoi dégouline-t-il parfois soudainement de nos narines telle une rivière ? On vous explique tout, histoire de pouvoir briser élégamment la glace lors de votre prochain rancard ou repas de famille.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...