Comment retrouver de l’énergie quand il fait mauvais et que les jours raccourcissent

Bien sûr, si vous avez l’occasion de vous évader une semaine voire plus à l’étranger, au soleil, nul doute que votre déprime hivernale devrait s’envoler rapidement. Si ce n’est pas le cas et que vous devez affronter le temps froid et maussade de notre douce Belgique, rassurez-vous: il existe des solutions accessibles à tous. Bien-être, alimentation, sport…, nous avons interrogé plusieurs spécialistes qui nous partagent leurs meilleures astuces pour faire le plein d’énergie et retrouver la pêche sans trop d’efforts.

Maude Destray

1.Se tourner vers des compléments alimentaires

Comment retrouver de l’énergie quand il fait mauvais et que les jours raccourcissent
©fpdress - stock.adobe.com

Normalement, quand on poursuit un régime alimentaire sain, nul besoin de recourir aux compléments alimentaires. Sauf en ce qui concerne la vitamine D. La nutritionniste Catherine Gavage prévient que l’on ne la trouve qu’à des quantités infimes dans les aliments, ce qui sera largement insuffisant pour pallier une éventuelle carence. "Dès l’automne déjà, et pendant l’hiver, on peut faire une cure de vitamines D, c’est une bonne idée", abonde dans le même sens le Docteur Dequiedt. Pour les cures de magnésium qui sont souvent recommandées en hiver, le médecin généraliste se veut plus prudent. "Rien ne démontre que ça agit réellement mais ça ne peut en tout cas pas faire de mal."

2.Choisir les bons aliments

Comment retrouver de l’énergie quand il fait mauvais et que les jours raccourcissent
©Better World Picture - stock.ado

Plutôt que d’opter pour une raclette ou une tartiflette, Catherine Gavage, nutritionniste, recommande les préparations légères. "Si on cherche de l’énergie, on évite les plats lourds qui vont entraîner des difficultés de digestion et accentuer la fatigue. Le soir surtout, le repas doit être léger pour mieux dormir." Du côté des aliments, on ne se prive pas de légumes et de fruits pour faire le plein de vitamine C. "On peut commencer par un jus de citron le matin mais il faut le boire immédiatement après l’avoir pressé pour ne pas perdre ses bénéfices." On privilégiera également tous les aliments lactofermentés. "C’est excellent pour les intestins et leur immunité, qui, si elle est en baisse, entraîne de la fatigue." Enfin, bonnes graisses et protéines seront vos alliées. La nutritionniste insiste d’ailleurs sur un point: "Ce qui est très important, c’est de bien répartir les protéines au long de la journée. Le matin, un œuf, un avocat, des flocons d’avoine… Si on n’a pas le temps, une poignée d’amandes ou de noisettes. Les oléagineux sont excellents, ils contiennent des protéines et des bonnes graisses. À midi, du poisson gras: maquereau, sardines, thon…"

3.Se mettre en mouvement

Le sport est une solution idéale pour contrer la déprime hivernale. Yves Djiodg, coach Fitness & Lifestyle (Yvi-Dji) conseille ainsi de s’offrir une dose quotidienne de mouvement. "Le mouvement de tout type apporte des avantages. Il permet d’améliorer et de conserver sa santé physique, mais également d’atteindre un réel équilibre mental et émotionnel. Le simple fait de marcher et de laisser le stress retomber nous permet de nous prémunir contre les baisses de moral éventuelles d’automne et d’hiver. Évidemment, si le temps de lumière diminue, les horaires de travail, eux, restent les mêmes et il n’est pas toujours possible de sortir pour un jogging ou une longue marche avant qu’il ne fasse noir. Mais le corps a besoin de bouger, 5 à 10 minutes feront déjà l’affaire. Pour ça, il y a les vidéos d’entraînement en ligne. Les pratiques impliquant le mouvement conscient comme le tai-chi et les pilates sont particulièrement efficaces pour obtenir une sensation de bien-être tant physique que psychologique et ont l’avantage d’être accessibles à tous" conclut le coach.

4.Se faire plaisir

Comment retrouver de l’énergie quand il fait mauvais et que les jours raccourcissent
©petrrunjela - stock.adobe.com

L’hiver peut aussi être l’occasion d’activer le mode "cocooning", de prendre le temps de s’occuper de soi et de se faire plaisir. En allant se promener un maximum, en se relaxant devant la télévision ou devant un bon bouquin, en prenant un bain chaud avec des bougies et des huiles essentielles. Ou encore en commençant déjà à installer les décorations de Noël… Selon une étude menée par le psychanalyste anglais Steve McKeown, décorer son intérieur pour Noël en avance serait bon pour le moral !

5.Reconnecter corps et esprit

Comment retrouver de l’énergie quand il fait mauvais et que les jours raccourcissent
©chika_milan - stock.adobe.com

Pour contrer les effets néfastes du blues saisonnier, le yoga réunit deux atouts. Louise de Munck, professeur de yoga (Les flows de Lou) développe: "Le yoga est une pratique sportive et spirituelle, qui connecte le corps et l’esprit. Ça permet de souffler, de bouger, de se recentrer sur soi, ça aide à éclaircir les idées. C’est physique, mais il ne faut pas forcément associer le yoga à une pratique sportive, plutôt à un rituel bien-être. Il n’y a pas de recherche de performance. On est dans la bienveillance envers soi, son corps. Et cela a déjà une influence positive sur le moral. On revient à l’instant présent. Par les étirements, les poses, on génère de l’énergie, qu’on ressent et qu’on garde pour affronter la journée ou apaiser la nuit, et la déprime de l’automne et de l’hiver. Il n’y a pas de lumière dehors, on vient la chercher à l’intérieur de soi." Louise de Munck l’assure: seules 5 minutes par jour sont suffisantes pour observer des résultats. L’exercice facile à faire chez soi ? La salutation au soleil. "Il en existe plein de types différents, ça correspond à tous les profils. On peut la faire plus calme pour un réveil en douceur ou plus intense pour travailler le cardio. On peut aussi associer les poses avec des exercices de respiration, on inspire et on expire trois fois profondément. Pour inverser les énergies, s’apaiser quand on veut dormir, se rebooster quand on est fatigué(e), on peut faire les poses inversées, avec les jambes relevées contre le mur ou en chandelle."