Nos quatre restos «coup de cœur» au fil de la Meuse namuroise

Quatre bonnes adresses à Dinant, Wépion et Namur pour déjeuner au bord de l’eau, quand on se promène sur les routes qui vont de la frontière française à Andenne.

Robert Nicolas

1.Élégant chinois au bord de l’eau

Nos quatre restos «coup de cœur» au fil de la Meuse namuroise

Ce restaurant chinois sert le panier de dimsum, le canard laqué aux poireaux et le homard au gingembre dans un décor actuel et zen, sans lampions kitsch ni dragon impérial, loin de l’Asie du folklore. La Chine est présente mais sans extravagances: quelques porcelaines délicates, meubles anciens et panneaux sculptés, un poème calligraphié et deux chimères… L’adresse est ainsi contemporaine et lumineuse, dans un espace dépouillé et apaisant. Au menu: les saveurs de l’aigre doux et des piments, les parfums de l’huile de sésame et du vinaigre de riz. Sur la carte interminable défilent poissons et crustacés, dés de volaille et émincés de viandes. Attention au dessert: beignets en chaud-froid avec une glace au mei kuei lu, un alcool de sorgho aromatisé à l’extrait de rose.

L’établissement est collé à la Meuse. Jolie terrasse vitrée avec vue sur le fleuve et sur les rochers du Neviau, tout blancs de lumière sous les projecteurs une fois la nuit venue.

Chez Chen, chaussée de Dinant, 873, Wépion (Namur). Fermé lundi et mardi. 081/ 14 74 41

2.Déjeuner au jardin de Fiorine

Nos quatre restos «coup de cœur» au fil de la Meuse namuroise

Côté rue: une façade au classicisme un peu sévère. Coté Meuse: une terrasse fleurie meublée en teck et qui s’étire jusqu’au chemin de halage pour un déjeuner sous le parasol.

Le chef Jean-Luc Henroteaux dresse ses tables dans cette imposante maison de maître construite en 1890 par le brasseur Laurent dont l’épouse s’appelait Albine Fiorine. Sous les hauts plafonds moulurés, les salles ont été ravivées par les joyeuses couleurs d’une décoration contemporaine.

Salade de scampis et pêches avec une vinaigrette miel-orange, burger de black angus, rognons au genièvre et à la moutarde, ris de veau aux morilles et vin jaune, pièce de bœuf au poivre vert, filet de canette aux abricots, pois gourmands et crumble d’amandes, salade de melon-fraises avec un sorbet framboises-hibiscus.

Le Jardin de Fiorine, rue Georges Cousot 3, à Dinant. Lunch à 28 €. Menus à 42 et 52 €. Fermé dimanche soir, mardi, mercredi et jeudi. 082 / 22 74 74

3.Avec un O comme Olivier

Nos quatre restos «coup de cœur» au fil de la Meuse namuroise

C’est le bistrot gourmand d’Olivier et Sonya Vanden Branden, lui dirigeant la cuisine et elle régnant sur la salle. Il est installé derrière la façade d’une grosse maison bourgeoise mais dans une ambiance décontractée et un aménagement contemporain élégant, en blanc cassé, bleu marine et gris beige. Jolies lampes murales au bout de leurs bras articulés. Grande terrasse pour les déjeuners d’été sous les parasols. À la carte: ceviche de daurade, ravioles de grosses crevettes, volaille aux girolles, pavé de bœuf béarnaise, risotto et ris de veau, joues de cochon en cocotte, glace vanille sur un pain perdu à l’embeurrée de pommes…

L’enseigne joue sur le mot pour susciter la curiosité, l’envie et l’appétit. Son O est aussi l’initiale du prénom du patron. Et qui s’écrit donc sans accent circonflexe.

L’O à la bouche, rue Armand de Wasseige, à Wépion (Namur). Lunch à 25 et 32 €. Menus à 41 et 52 €. Fermé samedi, dimanche et lundi. 081/ 58 34 83

4.En terrasse le long du quai

 brasserie du quai à namur
brasserie du quai à namur ©BENOIT DEPREZ

Ce restaurant est amarré au chemin de halage, avec vue sur tous les ponts de Namur. La carte compile bien des plats gaillards de la brasserie et toutes les propositions marines du banc d’écailler. Plateaux de fruits de mer, huîtres et homard, soupe de poissons, foie gras et son pain aux abricots, ris de veau, rognons à la moutarde, vol-au-vent, carré d’agneau, cabillaud aux poireaux, belles pièces du boucher à toutes les sauces, croquettes, fondus et tartares… Pour boire local: le Terre Charlot du château de Bioul, vin blanc parfait à l’apéritif, ou la Houppe, blonde cuivrée pour ceux qui préfèrent la bière. Grande et lumineuse salle habillée de bois, de cuir et d’acier. Lignes claires, sièges confortables, banquette s’arrondissant avec élégance. La terrasse, surlignée par une rambarde en fer forgé, s’étire le long du quai sous une marquise. On peut aussi y prendre un verre entre 15 et 18h.

La Brasserie du Quai, rue du Quai, 9, à Namur. Ouvert 7/7. 081/ 65 70 03