Donner une seconde vie à sa robe de mariée

Plus question que les robes de mariée traînent au grenier une fois le grand jour passé ! Un atelier d’upcycling permettra bientôt de les transformer.

Caroline Beauvois

S’il y a bien une robe pour laquelle on n’hésite pas à mettre du temps et de l’argent, c’est la robe de mariée. Et pourtant, dès le lendemain, elle se retrouve bien souvent dans une boîte au fond du placard. Dommage, n’est-ce pas? Et si on pensait à lui donner une seconde vie? Voici l’objectif de la boutique Boudoir Privé, à Blegny, qui veut ouvrir un atelier d’upcycling de robes de mariée.