Des clients de TUI vont devoir payer un supplément pour leurs vacances déjà réglées

Certains touristes qui avaient déjà réservé une formule de voyage pour les vacances d’été chez TUI vont devoir allonger un peu plus d’argent que prévu en raison de la hausse spectaculaire des prix des carburants.

 -
- ©BELGA
Belga

Seuls ceux qui avaient souscrit au "Fuel Protection System" y échapperont, indique jeudi le porte-parole du tour-opérateur Piet Demeyere. Les frais supplémentaires prévus pour les départs en juin sont de 72 euros pour l’Espagne, 96 euros pour la Grèce et 320 euros pour les Caraïbes.

La plupart des autres tour-opérateurs ne doivent pas faire payer de supplément pour des vacances déjà payées, car ils fonctionnent toujours sur des carburants achetés en quantité par le passé, et donc avant l’explosion des prix suivant l’invasion russe de l’Ukraine.

Chez TUI, les prix des carburants ne sont pas fixés antérieurement et peuvent donc varier à partir de la facture initiale. Le groupe propose pour s’en protéger le "Fuel Protection System". Il l’a proposé gratuitement à ses clients jusqu’au 15 janvier et affirme que 70% de ses clients actuels l’ont choisi et n’ont donc pas à se soucier de la hausse des prix pour leur prochain voyage. 

Les voyageurs qui se voient infliger une hausse de 8% du tarif initial peuvent annuler leurs vacances sans frais.