Grichka Bogdanoff est décédé du Covid à 72 ans

L’agent des frères Bogdanoff a donné la nouvelle ce mardi. Selon Le Monde, Grichka Bogdanoff avait été hospitalisé le 15 décembre dans le service de réanimation de l’hôpital Georges-Pompidou, après avoir contracté le Covid-19. Le quotidien français précise que les deux frères n’étaient pas vaccinés.

EDS

Grichka, l’un des deux frères Bogdanoff, est décédé à l’âge de 72 ans, a indiqué mardi son agent.

"Entouré de l’amour de sa famille et des siens, Grichka Bogdanoff s’est éteint paisiblement, le 28 décembre 2021, pour rejoindre ses étoiles", a écrit sa famille dans un communiqué transmis par son agent.

Rendus célèbres dans les années 1980 par leur émission de science-fiction "Temps X" sur TF1, où ils évoluaient dans un décor de vaisseau spatial avec leurs combinaisons futuristes, Igor et Grichka étaient ensuite devenus l’objet de railleries pour leurs visages profondément transformés, qu’ils avaient eux-mêmes qualifiés "d’extraterrestres".

Leurs ouvrages scientifiques avaient aussi suscité des controverses et ils s’étaient attiré les foudres d’une partie de la communauté scientifique, critiquant la "faible valeur" de leurs travaux.

Récemment, Grichka Bogdanoff avait, avec son frère, un projet de reprise de leur émission culte "Temps X" avec le groupe Canal.

 Grichka et Igor Bogdanoff

«Un garçon d’une intelligence incroyable»

"Je viens d’apprendre la disparition de Grichka, je suis vraiment très affecté. Il va beaucoup me manquer. C’était un garçon d’une intelligence incroyable et d’une autodérision qui forçait le respect. J’ai des souvenirs de fou avec lui. Je pense fort à Igor et à sa famille. Très triste", a réagi sur Twitter l’animateur Cyril Hanouna.

Beaucoup de mystère entoure encore la biographie des jumeaux qui ont rencontré de nombreux ennuis judiciaires.

Ils avaient ainsi été renvoyés en janvier en correctionnelle pour "escroquerie". Le procès devait avoir lieu les 20, 21 et 27 janvier 2022.

Les jumeaux étaient accusés d’avoir escroqué un millionnaire souffrant de troubles bipolaires pour régler leurs déboires financiers.

Ils étaient tous deux apparus publiquement le 20 novembre, à la salle Gaveau à Paris, pour animer un débat à l’occasion de la parution du livre à succès "Dieu, la science, les preuves" de Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies (éditions Guy Tredaniel).

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.