Play list 2021 : nos incontournables

Cette année encore, vos cinq chroniqueurs musique ont écouté des centaines de titres. Du bon et du moins bon… Entre disques attendus et curiosités à découvrir sans tarder, voici leurs incontournables de l’année 2021.

Les choix de Fanny Guillaume

Zitti E Buoni – MåneskinLes Italiens ont changé la donne à l'Eurovision et sont devenus les coqueluches du rock dans le monde. Un succès amplement mérité pour un titre qui déménage.

Come in Closer – RhyeUne des plus beaux albums de l'année: le chanteur Mike Milosh et sa voix androgyne donne encore des frissons.

Tales of Dominica – Lil Nas X 2021 est sans conteste son année: avec un album (Montero) qui cumule les tubes, le rappeur donne un grand coup de pied dans la fourmilière. On retient particulièrement ce titre autobiographique, peut-être le plus beau de l'album.

Boozing and Loosing – Turner CoDyUn album superbe produit par le Belge Nicolas Michaux. Turner Cody et sa voix usées comme il faut vous emmène sur les routes américaines et ses bars un peu paumés.

Rose Pink Cadillac – Dope Lemon Derrière Dope Lemon, on retrouve Angus Stone (du duo de frangins Angus et Julia Stone) et ce titre sexy nous a fait danser tout l'été. L'album arrive le 7 janvier.

Les choix de Pierre Baugnée

Stranger – Actors Single et album de l'année (Act of Worship) en ce qui me concerne pour ce groupe canadien entre post-punk et new-wave.

Fear You – Kat von DExtrait imparable, indie synthpop, du premier album de cette artiste américaine aux multiples talents (tatoueuse, mannequin, entrepreneuse).

Alive – Rüfüs du Sol On aurait pu choisir n'importe quel extrait de l'album Surrender, proposé par ce trio australien dont l'alternative dance est addictive.

How not to Drown – ChvrchesQuand Lauren Mayberry croise le fer avec ce bon vieux Robert Smith, cela débouche sur un petit joyau.

Something New – Goose Un extrait réussi du dernier EP des Courtraisiens avant un très attendu nouvel album prévu pour début 2022.

Les choix d’Alexis Seny

C'est malin – Axel Bauer Le trop rare Axel Bauer nous fait cadeau d'un morceau hors-format. 6 minutes 30 intenses, vitales, habitées, faites de résilience et de combat, entre chuchotements et chant. De piano en guitare, qui montent en puissance pour ne jamais relâcher leur étreinte.

Cette route là – Noé Preszow Le Bruxellois est parti conquérir la France, en restant lui-même. Et c'est justement à ce besoin d'authenticité, à ne pas être formaté, que Noé Preszow dédie cette ode, avec sa voix si profonde.

Je me jette à ton cou – Gaëtan Roussel Louise attaque… ou se laisse parfois submerger par les sentiments. Avec ce Ne me quitte pas du XXIe siècle, il réussit à la fois à nous bouleverser et nous réchauffer, dans une sublime orchestration.

Écran total – Feu! Chatterton Dans une pandémie largement suivie et commentée sur les réseaux, la bande d'Arthur Teboul a sorti un album faste. Écran total en est une fulgurance, une déflagration dénonciatrice faisant des bonds entre psychédélisme, tribal, électro, rock et pop. Inclassable, donc, mais tellement jouissif.

La rosée – Cyril Mokaiesh Son très réussi dernier album, l'ancien tennisman l'a conçu comme une somme de duos tous azimuts. Avec Calogero, il signe l'appel des beaux jours dans une époque bouleversée. Une chanson engagée, puissante, tout en douceur pourtant.

Les choix d’Audrey Verbist

Sekwar – Lias Un rythme entêtant, une guitare traînante, la tension qui monte, puis ça devient dansant, obsédant. La chanson qu'on a écoutée en boucle sur l'album The Apple Drop.

Happier than Ever – Billie Eilish Une chanson de rupture qui commence comme une jolie comptine et qui finit dans une explosion rock. Réjouissant.

Already Falling – Puma Blue Une musique planante avec une voix nonchalante, une ambiance dans laquelle on a envie de se draper. Du somptueux album In Praise of Shadows sorti en février.

Du sang du singe – La Jungle Le duo montois est toujours aussi déchaîné, aussi punk et aussi inventif. Mettez le son à fond et écoutez tout l'album Fall off the Apex.

Rave Against the System – Vitalic Un hymne à la fête qui donne irrésistiblement envie de danser.

Les choix de Marc Uytterhaeghe

Tu ne savais pas – Gaëtan RousselEn solo plus que réussi pour Gaëtan Roussel, qui a sorti l'un des meilleurs albums en français de cette année. Il s'ouvre sur ce morceau qui résume les étapes d'une vie sur une orchestration qui va crescendo. Émouvant.

Le Reste – Clara LucianiSur son deuxième album, la belle Clara s'érige en reine du dancefloor, quitte à venir marcher sur les plates-bandes de sa collègue Juliette Armanet. Pour nous, c'est match nul.

Le Coeur du Monde – Bernard LavillierInfatigable baroudeur, Bernard Lavilliers se penche une nouvelle fois sur le monde. Et c'est pas toujours pas joli-joli. Le tout est adouci par ces mélodies sud-américaines.

Le Dernier jour du Disco – Juliette ArmanetL'ex-journaliste livre un album incandescent autour de la passion, avec en prime une furieuse envie de danser. Et c'est plutôt réussi.

10 years – Dadi FreurCe grand échalas islandais de 2 m 08 est l'une des révélations du concours Eurovision 2021. On adore le second degré, l'univers rétro futuriste et aussi la chorégraphie! Islande, 12 points!