Avec France Gall et Johnny Hallyday, c'est un peu des yéyés qui s'en vont

Avec la mort de la "poupée" France Gall, un mois après celle de l'"idole" Johnny Hallyday, une époque de la chanson française s'éteint peu à peu, celle des interprètes populaires nés dans l'ébullition des yéyés.

Avec France Gall et Johnny Hallyday, c'est un peu des yéyés qui s'en vont

"Toutes les époques partent, tout part, mais il y a des choses qui restent. J'ai toujours pensé que des chansons que l'on peut qualifier d'intemporelles seront toujours là", a estimé lundi Françoise Hardy sur Europe 1, en saluant la mémoire de la chanteuse disparue dimanche.