Le Belge Cédric Charlier fait exploser l'été

Quand le Belge Cédric Charlier imagine la saison prochaine, c’est l’été et ses couleurs safranées qui explosent.

F.G.

Or, pêche, corail, turquoise, émeraude… Les couleurs exultent à peine tempérée d’un soupçon de blanc, de noir ou de gris.

Les coupes sont fluides et les robes glissent le long des corps. Habillée, déshabillée, Cédric Charlier hésite: «L’allure est sophistiquée et les mules apportent de la nonchalance.» Celles-ci, avec leur gros nœud de cuir ponctuent avec féminité la silhouette.