Dakar 2023: Luciano Benavides s’impose en moto, Sébastien Loeb en voiture

Au guidon de sa Husqvarna, Luciano Benavides s’est montré le plus rapide lors de la 9e étape du Dakar, disputée ce mardi 10 janvier 2023 entre Ryad et Harad. Dans la catégorie voiture, Sébastien Loeb (Hunter), avec son copilote belge Fabian Lurquin, a signé le scratch.

Belga
Argentina's biker Luciano Benavides competes during the Stage 6 of the Dakar 2023 between Ha'il and Al Duwadimi, Saudi Arabia, on January 6, 2023. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
Luciano Benavides, ici lors de la 6e étape du Dakar 2023 ©AFP or licensors

Luciano Benavides s’est montré le plus rapide lors de la 9e étape du Dakar, disputée mardi entre Ryad et Harad sur la distance de 358 kilomètres de spéciale. L’Argentin, au guidon de sa Husqvarna, a signé le temps de 3h18 : 44, devançant l’Australien Toby Price (KTM) de 1:02 et l’Américain Skyle Howes (Husqvarna) de 2:57.

Au général, Howes est devant pour la 5e journée de rang mais a vu revenir à trois petites secondes Toby Price, vainqueur en 2016 et 2019. Benavides est troisième à 5:09.

Vainqueur de la 4e étape, l’Espagnol Joan Barreda Bort (Honda) a été contraint à l’abandon en raison d’une chute en début de journée. Il était 8e au général. Le Français Adrien Van Beveren (Honda), qui s’est perdu, a abandonné de précieuses minutes. S’il est toujours 4e au général, il affiche désormais un retard de 15:40 sur Howes.

Côté belge, Jérôme Martigny a signé le 34e temps, à 35 : 53 du premier, malgré une chute sans gravité. Il est 35e au général.

Dans la catégorie voiture, Sébastien Loeb (Hunter), avec son copilote belge Fabian Lurquin, a signé le scratch. Il a coupé la ligne avec une avance de 57 secondes sur le Lituanien Vaidotas Zala (Hunter), son équipier chez Prodrive. Le Français Guerlain Chicherit (Prodrive) a pris la 3e place du jour, à 2:08.

Loeb, avec une troisième victoire sur cette édition du célèbre rallye raid, est revenu à la troisième place au général mais accuse toujours un retard de 1h43 : 08 sur le Qatarien Nasser Al Attiyah (Toyota), qui s’est contenté du 8e rang mardi, à 8:58 du nonuple champion du monde des rallyes WRC. Loeb est revenu à près de 19 minutes du Brésilien Lucas Moraes (Toyota), actuel deuxième pour son premier Dakar.

L’Espagnol Carlos Sainz a été victime d’un nouveau coup d’arrêt. Son Audi partie en tonneau, les organisateurs ont d’abord annoncé son abandon mais ASO a ensuite expliqué que le triple vainqueur de l’épreuve aurait demandé à l’hélicoptère médical en route vers l’hôpital de faire demi-tour pour le raccompagner à sa voiture, où il a été rejoint par son assistance.

Mercredi, la 10e étape sera longue de 510 kilomètres entre Haradh et Shaybah, avec 114 bornes chronométrées.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...