Patinage de vitesse : Bart Swings s’offre le bronze à l’Euro !

Notre champion olympique de "mass-start" à Pékin a terminé troisième de l’épreuve "allround" en Norvège…

Guy Beauclercq
Belgium's Bart Swings competes during the men's 5000 meters on the second day of the ISU European Single Distances Speed Skating Championships 2022 at Thialf ice arena, in Heerenveen, on January 8, 2022. (Photo by Vincent Jannink / ANP / AFP) / Netherlands OUT
Bart Swings s'est offert la médaille de bronze en "allround" ce week-end, à Hamar (Norvège).

Bart Swings a ajouté ce dimanche, à Hamar, une nouvelle ligne à son formidable palmarès en décrochant la médaille de bronze aux championnats d’Europe. Engagé en "allround", une discipline de quatre courses en deux jours (le 500 m et le 5.000 m, samedi ; le 1.500 m et le 10.000 m, dimanche), le Louvaniste de 31 ans s’est ainsi offert la… 106e médaille de sa carrière !

Au terme des trois premières courses, Bart (4e sur 500 m, 5e sur 5.000 m et 4e sur 1.500 m) pointait déjà en… troisième position du classement général provisoire, derrière le Norvégien Sander Eiterm et le Néerlandais Patrick Roest, qu’il avait lui-même cités parmi les grandissimes favoris de ce rendez-vous.

Cette compétition, notre champion olympique de "mass-start" l’avait bien préparée, fêtant Noël et Nouvel An sobrement en famille et entre amis, n’assistant pas non plus à la cérémonie des Sportifs de l’Année, dont il a terminé troisième, derrière Remco Evenepoel et Wout van Aert.

"Pendant les fêtes, j’ai continué à m’entraîner à Heerenveen parce que nous sommes en pleine saison et que je visais un podium ici, en Norvège, où j’ai de bons souvenirs. L’an dernier, j’y ai, en effet, décroché le bronze au Mondial et, si on remonte un peu dans le temps, c’est aussi en Norvège que je suis monté pour la première fois sur le podium mondial. C’était en 2013. Hamar me porte donc chance. J’apprécie beaucoup m’y aligner parce que je m’y sens à l’aise, que la glace est bonne. Et comme mes jambes l’étaient aussi…"

Le titre européen est revenu au Néerlandais Patrick Roest qui a battu son rival, le Norvégien Sander Eiterm, sur le 10.000 m final au terme d'un incroyable suspense.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...