Le nouveau président de la FIA est lui aussi sans réponse de Lewis Hamilton

Mohammed Ben Sulayem, le nouveau président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), a déclaré à des journalistes présents sur le Dakar qu’il avait tenté de prendre contact avec Lewis Hamilton.

Le nouveau président de la FIA est lui aussi sans réponse de Lewis Hamilton

Le septuple champion du monde de F1 n’avait pas donné suite à ses demandes.

Le successeur de Jean Todt veut entendre les explications du pilote Mercedes à son absence au gala de fin d’année de la FIA auquel il était tenu d’assister en tant que vice-champion du monde. "Je pense qu’il n’est pas prêt à 100% à répondre en ce moment. Je ne lui en veux pas et je comprends sa position", a-t-il déclaré.

Hamilton et son patron chez Mercedes Toto Wolff estiment que le Britannique a été privé du titre mondial injustement à l’issue du GP d’Abou Dhabi, le 12 décembre. Tous deux avaient dès lors décidé de ne pas se rendre à Paris, deux jours plus tard, afin de marquer leur mécontentement.

Hamilton peut être sanctionné et Mohammed Ben Sulayem a laissé entendre que les règles sont sacrées pour lui. "Hamilton est bien sûr d’un autre ordre, mais il y a aussi des règles et nous devons les respecter. Cependant, je ne peux pas le condamner tant que je ne connais pas les faits exacts", a précisé l’ancien pilote de rallyes.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les plus consultés depuis 24h