Terrible querelle de voisinage, folle course-poursuite… 7 histoires judiciaires surprenantes

Ce dimanche 19 mars 2023, voici une nouvelle sélection d'histoires judiciaires.

La Rédaction de L'Avenir
-
Mercredi, vers 16 h 30, une patrouille de police de la zone Secova remarque le manège suspect du passager d’une voiture arrêtée à un feu rouge à Chaudfontaine. ©EDA

Hamois : des tirs en direction du domicile de son ex

Les faits se sont produits à la suite d’une rupture avec une jeune femme. Ils ont vécu en couple entre 2012 et le 8 janvier 2018. La rupture ne s’est pas déroulée dans le calme.

Mike a tenté à plusieurs reprises de renouer avec la femme, parfois en usant de violences ou de menaces.

Le 18 février 2018, l’ambiance s’est encore plus tendue entre les parties.

Une folle course-poursuite dans les rues de Liège pour une plaque volée

C’est en quelque sorte le “combo gagnant” qui a valu à cet habitant de Saint-Nicolas de se retrouver, jeudi matin, au palais de justice de Liège. En effet, la veille, l’homme a accumulé les mauvais choix jusqu’à mettre sa vie et celle des autres usagers de la route en danger.

Tout commence mercredi vers 16 h 30 lorsqu’une patrouille de police de la zone Secova remarque le manège suspect du passager d’une voiture arrêtée à en feu en phase rouge à Chaudfontaine.

Il avait volé un véhicule de la Ville de Huy pour commettre un vol à Amay

En avril 2019, un Liégeois né en 1978 a “emprunté” un minibus Trafic appartenant à la Ville de Huy (il aurait trouvé les clés au sol, à côté du véhicule). Il s’en est servi pour commettre un vol avec effraction dans un magasin à Amay : de nombreuses bouteilles d’alcool et du tabac.

Condamné à 12 mois de prison parce qu’il ne s’était pas présenté à la première audience, il est venu s’expliquer devant le juge ce jeudi.

Une maman condamnée à 4 mois de prison pour avoir jeté un livre sur son fils

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, lundi, une femme qui a légèrement blessé son fils lors d’une dispute à la maison au sujet des devoirs, a appris Belga à bonne source. La prévenue a perdu patience et a jeté un livre en direction de son fils de 12 ans, ce qui a provoqué une éraflure au genou.

Le tribunal a estimé que les faits étaient d’une “certaine gravité” et qu’ils révélaient “un dysfonctionnement réel dans les relations entre la mère et le fils”.

Houdemont : il frappe et séquestre son voisin

Le paisible village de Houdemont (Habay) connaît une terrible querelle de voisinage entre deux hommes qui visiblement ne passeront pas leurs vacances ensemble. D’un côté, un jeune agriculteur vivant dans une caravane, de l’autre un solide quinquagénaire.

Les deux hommes habitent à cinquante mètres l’un de l’autre.

Viré du tribunal qui devait le juger pour rébellion armée dans la région de Mouscron

Stéphane (prénom d’emprunt), 57 ans, n’était pas présent à la barre. Son avocat le représentait et lui a conseillé de ne pas venir. Il faut dire que lors de la précédente audience, en septembre, il s’était mal comporté devant le tribunal et avait été invité à quitter la salle.

Le 6 mai 2021, il avait notamment percuté les véhicules des policiers.

Diminué par un AVC, le Français nie le trafic de drogue commis à Comines

Djibril (prénom d’emprunt) est arrivé diminué à la barre. Et pour cause. Son avocat explique qu’il a été victime d’un AVC. Il ne se souvient plus des faits qui lui sont reprochés. Les mauvaises langues diront que c’est un mode de défense comme un autre.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...