Processus de traitement des 600 tonnes de poussières radioactives stockées chez Duferco

La réunion de lundi entre Duferco Belgium, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) et l'Ondraf, organisme des déchets radioactifs et des matières fissiles, a permis de dégager une solution pour la gestion des 600 tonnes de poussières radioactives stockées depuis septembre 2011 dans un hangar du sidérurgiste louviérois. Le timing n'a pas pu être précisé. Duferco assumera les frais encourus, malgré la crise.

Les poussières radioactives, contaminées au césium 137, proviennent de ferraille radioactive entrée accidentellement dans le processus de fabrication d'acier chez Duferco-La Louvière.