L'influenceur Andrew Tate arrêté en Roumanie pour traite d'êtres humains à cause... d'une pizza dans sa vidéo de réponse à Greta Thunberg ?

Après s'être fait humilier en ligne par Greta Thunberg, l'influenceur masculiniste et ex-kickboxeur Andrew Tate a été arrêté en Roumanie ce jeudi pour traite d'êtres humains, crime organisé et viol. Une erreur dans sa réponse à la militante écologiste pourrait avoir permis son arrestation.

Florent Gobert
C'est la tentative de clash d'Andrew Tate envers Greta Thunberg qui a provoqué sa chute.
C'est la tentative de clash d'Andrew Tate envers Greta Thunberg qui a provoqué sa chute. ©Twitter - AFP

Suite et (probablement pas) fin d'une histoire complètement rocambolesque. En tentant de provoquer Greta Thunberg sur Twitter, Andrew Tate ne pensait sûrement pas que cela finirait par entraîner sa chute.

Recherchés en Roumanie dans le cadre d'une affaire de traite d'êtres humains, crime organisé et viol, Andrew Tate, son frère Tristan, ainsi que deux autres suspects, ont été arrêtés par la police roumaine dans la luxueuse villa de l'ex-champion de kickboxing ce jeudi. Si leurs noms n'ont pas été cités par les enquêteurs, c'est l'avocat des deux frères britanno-américains qui a confirmé leur arrestation auprès de Reuters.

Des femmes forcées à créer du contenu pornographique sur OnlyFans

Selon les propos des enquêteurs, relayés par The Guardian, 6 femmes auraient été exploitées sexuellement par le groupe. Elles auraient été attirées dans leurs filets en étant séduites par les deux Britanniques. Les victimes pensaient débuter une relation avec l'un des deux hommes avant d'être maltraitées et forcées, sous la menace de violences, à participer à du contenu pornographique.

"Les quatre suspects semblent avoir créé un groupe criminel organisé dans le but de recruter, héberger et exploiter des femmes en les forçant à créer du contenu pornographique destiné à être vu sur des sites Web spécialisés (NDLR: via OnlyFans notamment) moyennant un coût. Ils auraient gagné d'importantes sommes d'argent", ont déclaré les procureurs.

Après leur garde à vue, Andrew et son frère seront traduits devant le tribunal de Bucarest ce vendredi 30 décembre, avec une proposition d'arrestation préventive de 30 jours, explique le média roumain Libertatea.

Tout avait commencé en avril dernier, lors d'une première perquisition dans sa villa, située dans la banlieue de Bucarest. Deux jeune femmes, dont une de nationalité américaine, avaient affirmé avoir été détenues de force par les deux frères britanniques. Interrogés pendant 5 heures, ils ont ensuite été relâchés mais les enquêtes se sont poursuivies, selon Libertatea.

Kickboxing, télé-réalité et masculinisme toxique

Ancien kickboxeur auréolé de deux titres mondiaux, Andrew Tate avait atteint la célébrité en participant à l'émission télévisée Big Brother en 2016, où il s'était fait expulser de la compétition après qu'une vidéo le montrant en train de battre une femme ne fasse surface.

Autoproclamé "misogyne absolu", l'homme de 36 ans devenu gourou du masculinisme avait déclaré sur Twitter en 2017 que les femmes devaient "rester à la maison" et que les victimes de viol "portaient la responsabilité" de leur agression. Ce qui kui avait valu d'être banni de plusieurs plateformes, dont Twitter, TikTok, Facebook, YouTube et Instagram.

"Amnistié" par Elon Musk lorsque le fantasque milliardaire a repris le contrôle de Twitter, Andrew Tate a pris pour cible une nouvelle femme ce mardi, en la personne de Greta Thunberg. Mais ce n'est pas son troll, dans lequel il explique posséder 33 voitures avec des "émissions énormes", qui a fait le buzz mais bien la punchline chirurgicale de l'activiste climatique. "Bien sûr, éclaire-moi. Envoie-moi un email à smalldickenergy@getalife.com (NDLR: énergiedepetiteb**e@achetetoiunevie.com)", a-t-elle twitté mercredi.

Il n'en fallait pas plus pour enflammer le réseau social. Le tweet est rapidement devenu l'un des 10 plus likés de tous les temps, avec plus de 3,2 millions de likes.

Trahi par la boîte d'une pizzeria roumaine ?

Humilié par la jeune femme de 19 ans, Andrew Tate a répondu à Greta dans une vidéo embarrassante, dans laquelle on le voit manger une pizza dans une boîte étiquetée "Jerry's Pizza", une chaîne de restaurants roumaine. Une boîte qu'il "ne recyclera pas", précise-t-il.

Selon plusieurs médias américains et britanniques, c'est notamment cette vidéo qui aurait fait comprendre aux enquêteurs qu'il était bien de retour dans le pays et qui aurait débouché sur la perquisition de son domicile. "Les autorités roumaines avaient besoin de preuves qu'Andrew Tate était dans le pays, alors elles auraient utilisé ses publications sur les réseaux sociaux", analyse Alejandra Caraballo, avocate en droits civiques et professeure à Harvard.

Bien que les enquêteurs n'aient pas confirmé cette hypothèse à ce stade, l'ex-kickboxeur risque malgré tout de longtemps regretter d'avoir provoqué la jeune fille de 19 ans.

Suite à l'annonce de l'arrestation d'Andrew Tate, celle-ci lui a adressé un dernier uppercut ce vendredi en twittant: "C'est ce qui arrive quand on ne recycle pas ses boîtes à pizza."

Victoire par K.O. pour Greta !

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...