Netflix teste la fin du partage du compte: +2,70€ par "squatteur"

Le service de SVOD n’entend plus fermer les yeux sur ces abonnés qui partagent leur mot de passe avec leurs amis et leur famille.

G.L.
Netflix teste la fin du partage du compte: +2,70€ par "squatteur"
Netflix va proposer aux clients de trois pays sud-américains de payer un petit supplément pour chaque personne extérieure au foyer qui se connecte au compte. ©Capture d’écran

Le service de streaming Netflix va tester dans trois pays une méthode censée mettre fin au partage du compte et du mot de passe au-delà des frontières de votre foyer. Si la pratique est courante, elle est interdite par les conditions d'utilisation, qui précise que "le service Netflix […] ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer".

Jusqu’ici, le service de SVOD aux 221,8 millions d’abonnés fermait les yeux sur cet usage répandu et ses propres recommandations. Dans ces conditions, il est devenu courant de partager en famille ou entre amis l’accès et le coût d’un abonnement Netflix. La formule la plus coûteuse (17,99€ par mois) autorise jusqu’à quatre connexions simultanées.

Au Chili, au Costa Rica et au Pérou, le colosse américain va proposer à l’abonné Standard (2 écrans simultanés) ou Premium (4 écrans simultanés) d’ajouter à son compte jusqu’à deux personnes extérieures à son foyer. Prix: 2,70€ par personne. Ces "extras" se connecteront via un login et un mot de passe personnalisé.

Le test avant le déploiement mondial?

Les résultats de ce test détermineront son éventuel déploiement à l'échelle mondiale. "Nous nous efforcerons de comprendre l'utilité de ces deux fonctionnalités pour les membres de ces trois pays avant d'apporter des modifications ailleurs dans le monde", indique la plate-forme dans un billet en ligne.

Toute la question est de savoir comment Netflix va identifier les comptes qui sont partagés en violation des conditions d’utilisation. Le principe d’un service de SVOD, c’est notamment d’être utilisé de façon nomade, en déplacement, sur son smartphone et sa tablette. Là où la "fraude" sera la plus évidente à déceler, c’est dans le cas où Netflix constaterait pour un même compte une utilisation régulière et simultanée dans quatre emplacements géographiques différents et récurrents.

Les plus consultés depuis 24h