Une étude analyse l’impact de la pandémie sur le processus de deuil

L’UCLouvain participe à une étude internationale visant à évaluer l’impact de la pandémie sur le deuil et l’évolution des rites funéraires. Elle sollicite la collaboration de personnes ayant perdu un proche ou un ami depuis mars 2020.

Caroline Desorbay
Une étude analyse l’impact de la pandémie sur le processus de deuil
La pandémie a bouleversé les rites funéraires. Une étude analyse l’impact de cette situation inédite sur le processus de deuil. ©Kzenon – stock.adobe.com

La pandémie a bouleversé considérablement bien des aspects de notre quotidien. En nous empêchant d’accompagner nos proches en fin de vie, en limitant voire en interdisant les rites funéraires, elle a également impacté le processus du deuil. Dans quelle mesure? C’est ce que va tenter d’établir une étude internationale et multidisciplinaire (alliant psychologie, socio-anthropologie et sciences de la santé), menée en parallèle en France, en Suisse, en Espagne, au Portugal, au Mexique, au Canada et en Belgique.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...