Le "baromètre" chauffe l’ambiance d’avant Codeco

Le baromètre, l’outil qui doit rendre lisibles les décisions du gouvernement, restait bloqué en mode "haute pression" à la veille du Comité de concertation prévu ce vendredi. Manque de souplesse.

Jean-Christophe Herminaire
Le "baromètre" chauffe l’ambiance d’avant Codeco
©Photo News

L'outil est désiré, mais la mécanique du "baromètre" est bien difficile à mettre en place. "Il y aura encore des discussions mais l'ambiance n'est quand même pas si imbuvable que certains veulent le dire", rassurait hier un intervenant de la scène politique. D'autres se montraient moins optimistes. "On n'y est pas. Il doit encore se passer des choses, pas mal de discussions doivent se faire". Y compris lors du kern matinal, la réunion restreinte des ministres fédéraux, qui précède usuellement le Comité de concertation, annoncé à 13 h ce vendredi.