Codeco du mercredi 22 décembre: ce qui est sur la table

Selon VTM et De Morgen, plusieurs dossiers importants seront sur la table lors du comité de concertation prévu ce mercredi. Retour de la bulle, fermeture anticipée de l’Horeca, événements annulés, voici tout ce qui est préconisé par les experts.

Codeco du mercredi 22 décembre: ce qui est sur la table
Alexander De Croo. ©Photo News

Ce mercredi se tiendra un nouveau comité de concertation. Comme à chaque fois, les experts du GEMS se sont réunis pour réévaluer les mesures contre le coronavirus et le variant Omicron qui ne cesse d'inquiéter chez nous. C'est pourquoi les experts du GEMS écartent toute possibilité d'assouplissements en Belgique.

Selon VTM et De Morgen, les experts demandent à ce que le système de bulle soit à nouveau mis en place. Il s’agirait de limiter le nombre d’invités par maison à deux ou trois ménages. L’heure de fermeture de l’Horeca, pour les experts, doit être moins tardive. Ils préconisent ainsi une fermeture à 20 heures plutôt qu’à 23 heures. Le commissaire corona, Pedro Facon, envisagerait même une fermeture complète du secteur si la situation venait à se dégrader.

Les experts plaident aussi pour que le télétravail (re)devienne obligatoire à 100% (et non plus 4 jours par semaine).

Concernant les événements de masse, De Morgen indique que le GEMS voudrait les annuler. Cela concernerait donc les événements intérieurs et extérieurs. Seuls les événements de moins de 200 personnes pourraient encore avoir lieu. Les experts parlent du "monde culturel, des sports d’intérieur et des réunions organisées en dehors de l’environnement domestique".

Les écoles, une priorité

La réouverture des écoles maternelles, primaires et secondaires après les vacances de Noël est une priorité, selon le rapport des experts. Les ministres compétents et l’enseignement supérieur doivent eux-mêmes trouver des accords appropriés.

Concernant les métiers de contact, le GEMS s’est aussi prononcé. Les experts veulent rendre les achats obligatoires uniquement (éventuellement avec une personne supplémentaire, par exemple un enfant ou une personne âgée), en prévoyant la possibilité de fermer les magasins non essentiels et les professions de contact non médical.

Par ailleurs, un test corona obligatoire pourrait être demandé, toujours selon les experts, pour les citoyens non européens voyageant en Belgique.

Il s’agit évidemment là d’un rapport des experts. Les politiques se réuniront ce mecredi 22 décembre à partir de 14h et décideront s’ils suivront ou non les recommandations du GEMS.

Les plus consultés depuis 24h