Omicron: pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

La ville de Rio de Janeiro ne célébrera pas le Nouvel An avec les habituelles festivités en raison de l’arrivée au Brésil du nouveau variant Omicron.

Omicron: pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro
Un Néerlandais surpris avec des feux d’artifice sur lui ou en train d’en allumer risque de grosses amendes pouvant aller jusqu’à 400 euros par projectile si celui-ci est illégal. La détention de matériel prohibé peut être punie de 15 mois de ... ©EdA

Cette décision fait craindre une possible annulation du célèbre carnaval, déjà annulé l’an dernier en raison de l’épidémie de Covid-19.

"Nous allons annuler la célébration officielle du Nouvel An", des festivités qui réunissent habituellement sur la plage de Copacabana, avec musique et feux d’artifices, quelque trois millions de personnes, a annoncé "avec tristesse" le maire de la ville, Eduardo Paes, sur Twitter.

Pour l’instant, le Brésil compte six cas confirmés de personnes contaminées par le variant Omicron, deux à Brasilia, un à Porto Alegre, et trois à Sao Paulo, qui a également annulé vendredi ses célébrations de Nouvel An.

Une vingtaine d’autres capitales provinciales (sur 27 en tout) ont pris la même décision.

Selon l’OMS, le variant Omicron a été identifié dans 38 pays. Aucun décès en liant avec cette nouvelle mutation du SARS-CoV-2 n’a été signalé, à l’heure actuelle. La Belgique a enregistré neuf cas de contamination par Omicron sur son territoire.

Les plus consultés depuis 24h