À cause des affections des voies respiratoires inférieures et supérieures: de l’asthme et plus d’odorat

Les affections des voies respiratoires inférieures et supérieures pourrissent la vie. On pourrait y remédier par une approche pluridisciplinaire et de nouveaux traitements, selon le Dr Gevaerts, Cataldo et Hellings.

À cause des affections des voies respiratoires inférieures et supérieures: de l’asthme et plus d’odorat
La perte d’odorat, un nez constamment bouché, et un asthme associé: il faut une meilleure prise en charge. ©cameravit – stock.adobe.com
Anne Sandront

«Enfant, j'avais déjà des problèmes de nez, se souvient Hanne. La jeune femme a le nez qui coule très souvent aussi «par exemple quand je consomme une boisson alcoolisée. Socialement, c'est compliqué.» Elle n'a pas ou peu de goût et d'odorat, elle souffre de douleur, a la gorge irritée… « À 17 ans, et encore une fois après, on m'a opérée pour enlever des polypes au niveau du nez. Ce sont des opérations douloureuses, dont on se remet très lentement. Et surtout, les effets positifs ont été de courte durée: après 6 mois, c'était déjà terminé