Précarité des étudiants: il faut passer à l’action

La précarité des étudiants est une matière transversale. Et selon les acteurs de terrain, il est urgent d’agir.

Anne Sandront
Précarité des étudiants: il faut passer à l’action
Les université mettent en place de l’aide alimentaire. Un sparadrap, au lieu d’une aide structurelle? ©AFP

Un quart des étudiants doit travailler pour payer ses études, et la crise sanitaire complique leur situation. La fédération des étudiants francophones (FEF) a réalisé une étude «32% a plus de mal à payer ses études cette année que l'année dernière. Parmi eux, 23% ont du mal à payer les frais scolaires, 25% les frais alimentaires, et 11% le loyer», disait la présidente Chems Mabroucke lors d'une commission conjointe des Parlements wallons, bruxellois et Fédération Wallonie Bruxelles.