Cegeka et Citymesh unissent leurs forces pour la 5G

Le groupe informatique Cegeka et l’entreprise de télécommunications Citymesh ont décidé d’unir leurs forces pour déployer des réseaux 5G, annoncent-ils jeudi.

Cegeka et Citymesh unissent leurs forces pour la 5G

Leur ambition est de devenir un «quatrième opérateur national», aux côtés de Proximus, Telenet et Orange, et «le premier industriel».

La société limbourgeoise Cegeka est l’une des cinq parties auxquelles le régulateur télécom IBPT a accordé une licence provisoire l’été dernier pour utiliser la 5G. Elle a reçu un bloc de 40 MHz au sein d’une bande de fréquence de 3.600 à 3.800 MHz.

Auparavant, seuls Citymesh, qui veut fournir des services télécoms aux entreprises, et l’entreprise de télécom wallonne Gridmax avaient des droits d’utilisation pour des fréquences appropriées pour la 5G. Cegeka a racheté Gridmax en mai et ainsi sa licence d’exploitation pour la bande 5G.

Cegeka et Citymesh ont désormais décidé de s’associer pour capitaliser leur position unique à côté des grands opérateurs télécom. Le but est de devenir un quatrième acteur, le seul dédié exclusivement aux entreprises.

«Grâce à ce partenariat stratégique, nous sommes en mesure d’accélérer notre expansion, de développer de nouvelles innovations et de pleinement réaliser l’intégration de la 5G sur le marché B2B», déclarent les CEO de Cegeka, Stijn Bijnens, et de Citymesh, Mitch De Geest.

Dans le cadre du partenariat, Cegeka acquerra une participation majoritaire dans Citymesh. Les autres actions resteront entre les mains du véhicule d’investissement limbourgeois Nuham et du management de Citymesh, qui conserve la gestion quotidienne. Les actionnaires Michel Akkermans et Jurgen Ingels se retirent de l’entreprise. Les détails financiers n’ont pas été révélés.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Les plus consultés depuis 24h