Israël, mais pas le plan

La relation privilégiée entre les États-Unis et Israël se maintiendra. Et leur ambassade, Joe Biden l’a déclaré, restera à Jérusalem où Donald Trump l’a déménagée «sans rien demander en échange au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, à qui il a fait un cadeau fabuleux», constate Tanguy Struye.

P.L.
Israël, mais pas le plan
©AFP

Témoins des récents accords conclus entre Israël et les Émirats arabes unis, et de celui, en négociation, avec le Soudan, les États-Unis «n'y interviendront pas», explique l'analyste.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...