800 capteurs CO2 dans les écoles

Pollué, l’air de la classe? Les élèves en auront bientôt le cœur net: l’ISSeP propose aux écoles 800 capteurs, pour une analyse de trois mois.

A.S.
800 capteurs CO2  dans les écoles
Tester l’air en classe, du win-win pour les écoles.

«Les enfants passent plus de 80% de leur temps à l'intérieur des bâtiments scolaires. Polluans et air vicié peuvent s'accumuler dans des classes trop peu aérées. Le CO2 n'est pas un polluant en soi, mais il reste un bon indicateur de la qualité de la ventilation et peut être la cause de nombreux inconforts: somnolence, perte de concentration, et parfois migraines ou vertiges», explique l'Institut scientifique de service public (ISSeP).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...