Pénurie de médecins: revoir les quotas ne suffira pas

Trop de spécialistes, pas assez de généralistes, voilà la théorie de la ministre de la Santé pour expliquer la pénurie de médecins traitants au sud du pays. Pas si simple…

Caroline Desorbay
Pénurie de médecins: revoir les quotas ne suffira pas
Les étudiants sont une nouvelle fois pris en otages dans la guerre des quotas Inami. ©Reporters/Photoshot

Suivez le bon exemple flamand et la Wallonie ne manquera plus de médecins traitants, prêchait Maggie De Block, sur les ondes de La Première lundi matin. Chiffres à l’appui: 40% d’étudiants néerlandophones optent pour la médecine générale pour seulement 23% à 27% de francophones!

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.