«Buiten!» Perdre son boulot et embrasser…

Le titre complet de ce petit roman emporté, drôle et souvent jouissif est: «Buiten: quand j’ai démissionné, j’ai embrassé ma femme et ma fille».

S.V.

Dans un texte très oral poussant dans leurs (comiques) retranchements les mots qui enferment nos vies, le narrateur – qui a réussi à se faire licencier d’un boulot où il avait «un salaire en or » – rentre chez lui et convainc sa femme et sa fille de tout quitter et de partir en vacances. La libération est en marche! «Nous allions changer, devenir de vraies personnes.» C’est sûr: l’auteur liégeois Michaël Lambert («Femmes de Rops») ébranle des certitudes.