Attentat de Bruxelles : la poésie pour mettre des mots sur l’innommable

Laurence Vielle, poète nationale, commente de façon régulière l’actualité. Aux événements d’hier, elle n’a pu que réagir. Par l’écriture. Par les mots. Par les images. Ses mots se sont livrés à la tristesse et à la douleur, mais aussi à l’espoir et à l’amour. Voici son texte.

Laurence VIELLE

Tu es cible

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.