La Maison Blanche dénonce avec force les propositions de Trump sur les musulmans

(Belga) La Maison Blanche a vivement dénoncé lundi les propositions du candidat républicain Donald Trump qui a appelé à interdire aux musulmans d'entrer aux Etats-Unis, jugeant qu'elles étaient "contraires" aux valeurs américaines.

La Maison Blanche dénonce avec force les propositions de Trump sur les musulmans

"C'est totalement contraire à nos valeurs en tant qu'Américains", a déclaré Ben Rhodes, proche conseiller du président Barack Obama. "Le respect de la liberté de religion est inscrit dans notre Déclaration des droits (Bill of Rights)", a-t-il souligné sur CNN. "C'est aussi contraire à notre sécurité", a-t-il poursuivi, soulignant que les djihadistes du groupe Etat islamique cherchaient précisément à donner l'impression d'une "guerre entre les Etats-Unis et l'islam". Le milliardaire Trump, favori de près d'un républicain sur trois pour les primaires qui commenceront en février, s'en prend de plus en plus vivement aux musulmans depuis les attentats de Paris. Dans un communiqué diffusé lundi, il a appelé à "l'arrêt total et complet de l'entrée des musulmans aux Etats-Unis jusqu'à ce que les élus de notre pays comprennent ce qui se passe". Lors d'une allocution solennelle prononcée dimanche soir depuis le Bureau ovale, M. Obama a appelé ses compatriotes à ne pas céder à la peur ou à la tentation de stigmatiser les musulmans. "L'EI ne parle pas au nom de l'islam, ce sont des voyous, des tueurs", a-t-il martelé, appelant à considérer les musulmans comme des alliés plutôt qu'à "les repousser à travers la suspicion ou la haine". (Belga)