Les fleurs recouvrent le sang

Quand Paris s’éveille, ce sont les balayeurs qui investissent les rues de la capitale française. Mais ce samedi matin, le boulevard Voltaire, face au Bataclan, a été laissé à lui-même. Des paires de chaussures abandonnées, un pantalon sur le trottoir laissent imaginer comment les spectateurs du concert ont pris la fuite en urgence, effrayés, en titubant après avoir été touchés par une ou plusieurs balles.

Emmanuel Huet
Les fleurs recouvrent le sang
524008_005 ©Reporters/Abaca

À proximité, des dizaines de gants stériles, des compresses maculées d’hémoglobine, des trottoirs rougis par le sang des nombreuses victimes: c’est là que les premiers soins ont été prodigués dans l’urgence. C’est peut-être là que certains ont poussé leur dernier souffle.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.